Bienvenue sur Epex
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adena H.
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: (rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1   Dim 22 Sep - 16:38


Dilshad Vadsaria, rosewins

Ce n'était jamais évident de s'intégrer rapidement à une communauté. Atmaja avait beau avoir fait ses études à Poudlard, chez les Serdaigle, et être particulièrement fière de son parcours scolaire, elle revenait surtout d'Inde. Elle y avait passé les neufs années et demi précédentes à faire des recherches sur l'utilisation des sortilèges dans cet endroit du monde où elle avait ses racines, avant de faire un retour triomphal dans la sphère doctorale anglaise où elle avait exposé ses conclusions au cours de nombreuses conférences à travers le pays, auxquelles avaient assisté nombre de grands universitaires. Sa thèse, bien sûr, avait fait débat -mais c'était surtout l'attitude hautaine de la jeune femme qui avait bientôt été remise en cause : alors qu'elle aurait du être fière d'exposer ses théories au grand jour afin d'y sensibiliser un maximum de personnes, elle avait préféré se contenter de s'expliquer avec les seules personnes qui avaient émis un jugement censé dessus; et, en cela, on pouvait en effet dire qu'Atmaja avait un esprit assez élitiste.

Depuis son arrivée à Poudlard, cependant, elle essayait au maximum de se montrer plus ouverte d'esprit. Après tout, il ne fallait pas oublier que ses étudiants avaient maintenant entre onze et dix-huit ans, et qu'il était donc normal qu'en lançant un sortilège d'Expelliarmus ou d'Accio dans les couloirs, ils ne soient pas capables de comprendre toutes les subtilités des formules magiques employées. C'était surtout pour cela qu'elle aimait tant les sortilèges et les enchantements : beaucoup d'entre eux étaient rentrés dans le domaine courant, la grande majorité des sorciers les utilisaient sans comprendre d'où ils venaient, ni même sans se rendre compte de toutes les subtilités qui entraient en jeu à partir du simple moment où ils ouvraient la bouche pour les lancer. Combien d'entre eux savaient que le doigté entrait pour vingt-cinq pour cent dans la réussite d'un sortilège ? Que, si notre poigne se faisait trop ferme ou trop lourde, l'enchantement perdait alors une partie de sa puissance et donc de sa richesse magique ?

Atmaja était heureuse d'avoir été choisie comme enseignante à Poudlard, et ce depuis la rentrée scolaire de septembre. La magie faisait partie d'elle et de son monde depuis sa plus tendre enfance, et malgré son apparence un peu hautaine et un peu réservée, elle savait se montrer passionnée (mais ferme et suffisamment autoritaire pour qu'on ne lui marche pas sur les pieds, soit ce qui lui faisait le plus peur étant donné son jeune âge) et était heureuse de pouvoir transmettre ne serait-ce qu'une partie de son savoir à un groupe d'étudiants -car qui sait, après tout, peut-être réussirait-elle à leur transmettre tout le plaisir qu'elle-même éprouve lorsqu'elle se penche sur l'observation d'un sortilège.

Elle étudiait ici depuis maintenant près de cinq mois (excepté lors de la coupure des vacances de Noël, dont elle avait profité pour faire un saut jusqu'à son pays de prédilection : l'Inde), et reconnaissait clairement les têtes de ses étudiants -depuis le temps qu'ils fréquentaient sa matière, ç'aurait été une honte de ne pas être capable de les reconnaître !
Elle entra donc dans sa salle de cours, qui lui était réservée de dix heures à midi, un cageot rempli de mangues dans les bras. Elle déposa le cageot au pied du bureau, et attendit impatiemment l'arrivée de ses premiers élèves, les saluant d'un bref signe de tête au fur et à mesure de leur arrivée en classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire-exister.forumactif.com
Adena H.
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: (rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1   Dim 22 Sep - 16:39

Les élèves arrivaient, remplissant peu à peu les places disponibles. Sebastian Prince arriva le premier, la saluant poliment avant de lui rendre le devoir qu'elle leur avait demandé. Entrèrent à sa suite Alrianne Dawn, une étudiante de Poufsouffle particulièrement maladroite et timide, Isy-Blake Livingston, Emily R. Anderson... jusqu'à ce que presque toutes les chaises soient remplies. Atmaja faisait en sorte de faire attention à chacun de ses élèves, quel que soit son niveau ou la maison dans laquelle il avait été réparti, sans faire de distinction ou d'échelle de valeur -cependant, dès que miss Dawn pénétrait dans sa salle de cours alors qu'elle avait décidé de faire étudier à ses élèves un enchantement précis, Atmaja ne pouvait s'empêcher de faire plus particulièrement attention à elle.
Ils étaient, bien sûr, chacun accompagnés de leur patronus respectif. Des singes, des serpents, des chiens, des loups, des félins en tout genre, et même un âne, s'installèrent à côté de l'étudiant auquel ils étaient rattachés. En tant que passionnée de sortilèges et enchantements, l'enseignante ne pouvait qu'éprouver une forte curiosité face à ces manifestations physiques de l'âme. En cela même, elle était heureuse de s'être retrouvée à enseigner à Poudlard : elle pouvait alors observer le phénomène magique se développer en milieu naturel.

Constatant que certains étudiants avaient posé leur devoir sur le bord de la table, Atmaja sortit sa baguette magique et, d'un bref coup de poignet, fit voler toutes les copies jusqu'à son bureau. Elle jeta un coup d'oeil critique sur la mince pile de feuilles, avant d'annoncer :

« Pour ceux qui auraient "accidentellement" oublié de ramener leur devoir aujourd'hui, n'oubliez pas que vous n'avez plus que jusqu'à dix-huit heures ce soir pour le déposer dans mon casier, qui se trouve -pour rappel- dans la salle des professeurs. »

Atmaja n'était pas ici pour pénaliser ses étudiants. Elle voulait qu'ils fassent tous de leur mieux, si possible avec plaisir et rigueur. Au vu du peu de devoirs qui lui avaient été rendus, elle se doutait que ses étudiants aient été submergés d'exercices en tout genre par les autres enseignants de Poudlard ces dernières semaines. À moins qu'ils aient fait exprès de ne pas le faire, ce qui aurait été stupide étant donné que cela aurait forcément un impact sur leur moyenne générale. Quoi qu'il en soit, elle préférait leur laisser le bénéfice du doute : tant qu'à dix-huit heures leur copie se trouvait entre ses mains, c'était le principal.

« Comme je vous l'avais promis, nous allons aujourd'hui reprendre quelques notions de base. Nous aurions du le faire juste après les vacances de Noël, mais nous étions un peu en retard sur le programme à ce moment-là, et j'ai préféré continuer le cours normalement. Cependant, à présent que nous avons rattrapé notre retard, nous pouvons nous permettre de nous arrêter quelques instants dessus. Qui peut me donner la définition du mot : sortilège ? Qu'est-ce qu'un enchantement ? Comment pouvons-nous les différencier d'une métamorphose ou d'un maléfice ? Je m'attends bien sûr à ce que vous me donniez des exemples précis, que vous confronterez avec d'autres exemples issus de vos années précédentes. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire-exister.forumactif.com
Adena H.
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: (rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1   Dim 22 Sep - 16:39

Atjama hocha la tête face aux réponses de certains de ses élèves, prenant mentalement note des points qui leur semblaient plus douteux. Ses questions avaient l'air assez basiques; cependant, elle ne comptait plus le nombre de devoirs qu'elle avait corrigés pendant les vacances de Noël où elle avait été obligée d'enlever des points à des élèves qui pensaient que le sortilège d'Incendio (qui allume un feu) était à la fois un sortilège, un maléfice et un charme. Ces notions de base auraient dues être assimilées depuis au moins la fin de leur troisième année, et Atmaja espérait qu'un simple rappel permettrait d'éviter à l'avenir ce genre d'erreurs bêtes et méchantes -tout du moins jusqu'à la fin de l'année scolaire.
Elle hocha successivement la tête face à la justesse de la réponse de Sebastian Prince, d'Isy-Blake Livingston et d'Artémis S. AlNiyat.

« A ce propos professeur, est ce que cela veut dire que même les sorts que nous apprenons en DFCM sont des Enchantements ? Comme le protego, ou l’experlliarmus ? »
« Votre question est particulièrement pertinente monsieur Prince. Elle l'est d'ailleurs tellement qu'il existe de nombreuses théories à ce sujet. L'une d'entre elle a été soutenue dans les années cinquante par Marck Jackobs. Il part du postulat que toute création magique orale à l'aide d'un catalyseur (autrement dit : une baguette magique -mais il faut savoir qu'il existe d'autres possibilités de catalyser son énergie magique, la baguette n'est qu'un artéfact parmi d'autres) est appelé : sortilège. C'est pourquoi, si vous prenez la peine d'aller consulter son livre à la bibliothèque de l'école, sobrement intitulé : Classification des sortilèges, vous verrez qu'il les classe en fonction de leur utilité. Il y a donc un chapitre consacré aux sortilèges défensifs, dans lequel se trouvent plusieurs sous-chapitres en fonction, par exemple, s'il s'agit d'un sortilège défensif-offensif ou bien d'un sortilège défensif-défensif; un autre sur les sortilèges ménagers, etc. Si vous vous intéressez au sujet et si vous n'avez pas peur de buter un peu sur une terminologie non-scientifique (il l'a créée de toutes pièces et il est difficile à un non-initié d'y entrer), je vous conseille d'aller y jeter un coup d'œil. Ce me semble être une théorie assez archaïque, mais de nombreux chercheurs ès enchantements continuent à s'en servir encore aujourd'hui dans leurs travaux.

Pour ma part, j'aurais plutôt tendance à suivre la théorie de Bloomberg, qui, un peu après Jackobs, dans les années soixante environ, s'intéresse tout d'abord à l'origine des mots dans lesquels nous classons aujourd'hui nos sortilèges. Il faut se rappeler qu'à cette époque, les sorciers se contentaient de lancer des sorts sans savoir exactement ce que cela représentait. Bloomberg s'est donc intéressé à l'étymologie des mots charmes, enchantements, maléfices... pour nous proposer ensuite un classement qui me semble plus pertinent. En effet, il classe les sortilèges en fonction de leur origine. Il s'agit néanmoins d'une théorie particulièrement dense et intense que je me ferai un plaisir de développer dans un prochain cours -si vous me lanciez sur le sujet, nous y serions encore dans sept heures ! Si vous souhaitez néanmoins en saisir les grandes lignes, je ne peux que vous conseiller de vous procurer un petit livret écrit en 1987 par Lawrence Puff : Initiation à la théorie des origines de Théophile Bloomberg, que vous trouverez en librairie »
, ajouta-t-elle pensivement. « Pour résumer, à votre niveau, tout ce qui n'est ni un maléfice, ni un charme -soit un sortilège lancé sur une créature magique-, ni une métamorphose doit être considéré comme un sortilège ou un enchantement : qui sont, eux, les termes génériques neutres. Avouez que c'est une réponse assez frustrante pour qui sait que se cache un monde de possibilités après votre septième année ! »

« Cinq points pour Serpentard, et dix pour Gryffondor. J'espère que ce petit rappel aura permis de vous rafraîchir la mémoire. Passons à présent à la partie pratique du cours. »

Atmaja secoua légèrement sa baguette magique et les mangues qui se trouvaient dans le cageot qu'elle avait apporté en début d'heure atterrirent sur les tables des élèves : chaque élève se retrouva face à un de ces fruits exotiques.

« Le premier exercice du jour consistera à faire apparaître des membres sur un fruit, plus particulièrement (pour le besoin du cours) des pieds. »

L'enseignante remua à nouveau sa baguette magique en direction du tableau noir, et des lettres à la craie blanche se formèrent au fur et à mesure. Voici ce que les élèves purent lire :

Citation :
Protocole N° 12-XJVD

Sortilège : Faire pousser des jambes sur un corps inanimé
Formule magique : impellodes
Etymologie : impello, impellĕre, impŭli, impulsum, lat. verbe transitif
trad: 1) Heurter, heurter contre.
2) Ébranler, mettre en mouvement.
3) Faire tomber, renverser.

et :
pedis, is, m : lat., 3ème déclinaison des noms parasyllabiques
1) pied, patte.
Qualités : moyenne - concentration - souplesse
« Pour réaliser ce sort, qui nécessite beaucoup de concentration et une certaine délicatesse dans le poignet, mais qui n'est pas excessivement compliqué vu votre niveau, n'hésitez pas à visualiser les jambes en train de sortir de la mangue. N'oubliez également pas de bien prononcer les deux "ll". Comme ceci :

- Impellodes !»


Devant le sortilège d'Atmaja, qui n'en était bien sûr pas à son premier coup d'essai, deux pieds surmontés de mollets donnèrent l'impression de pousser de la mangue qu'elle s'était gardée pour faire sa démonstration. Les pieds vacillèrent un petit peu, avant de tenir en équilibre le fruit. C'était une bien étrange structure, mais un parfait exercice pour travailler la concentration : en effet, il fallait que le pied soit bien formé (qu'il ait cinq orteils), et qu'il ressemble un tant soit peu à un pied humain. Assez bête en soi, mais la moindre erreur d'inattention pouvait jouer des tours et créer d'amusantes malformations.

« A vous maintenant. Réessayez autant de fois que vous le souhaitez, vous avez jusqu'à la demie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire-exister.forumactif.com
Adena H.
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: (rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1   Dim 22 Sep - 16:40

Atmaja Chatterjee n'était pas contre un petit peu d'animation dans son cours. Elle avait toujours été très sérieuse et très rigoureuse lorsqu'il s'agissait de sortilèges et enchantements, tout simplement parce qu'il s'agissait de sa matière de prédilection et qu'elle pensait ne pas pouvoir atteindre toutes ses limites sans un tant soit peu de rigueur. Mais elle aimait également beaucoup ce qu'elle appelait la partie "exploration", et qui n'était autre que le moment où on lançait le sortilège pour la première fois. La raison en était simple : dans ces cas-là, un sortilège destiné à un usage unique (par exemple l'Impellodes) se manifestait sous de nombreuses formes toutes plus diverses et variées les unes que les autres. Ici, elle pouvait voir quatre petits pieds chaussés surmontés d'une table; là des pieds palmés semblables à ceux des canards; là encore, des pieds où il manquait l'orteil, ou bien dont la peau était de couleur verte. Elle avait d'ailleurs fait son mémoire de première année de second cycle sur les variantes des sortilèges ; en constatant à la fin, pour conclusion, qu'il était au final bien dommage que les sorciers finissent par maîtriser le sortilège en question, puisque cela revenait à "normaliser" la magie, plutôt que de laisser chacun l'exprimer comme il le souhaitait. Ses arguments logiques et encadrés de nombreux exemples et références lui avaient permis d'obtenir un Optimal. Ce n'était pas une raison pour autant de donner des bonnes notes aux élèves qui n'arriveraient pas à assimiler correctement ses consignes.

Atmaja avait tendance à ne pas donner de points aux élèves la première fois qu'ils découvraient un nouveau sort en classe, parce qu'elle considérait qu'une grande part de chance résidait dans la réussite de ses exercices. Elle préférait leur laisser le temps d'assimiler le sortilège, à le relancer à leur rythme (même en dehors des cours), quitte à les réévaluer une à deux semaines plus tard : là, au moins, elle pourrait faire clairement la différence entre ceux qui avaient pris le temps de travailler, et les autres.

Elle reprit sa baguette, et jeta un Finite ! sur l'ensemble de la classe. Les élèves revinrent peu à peu devant leur pupitre, plus calmes : elle voulait justement avoir leur attention une nouvelle fois.

« Comme vous pouvez le voir, il y a quelques ratés aujourd'hui, mais ne vous inquiétez pas, je ne vous évaluerai pas à la fin de la séance. Je requiers votre attention car, comme vous avez pu le constater, même si vous ne maîtrisez pas l'Impellodes à la perfection, vous avez tous plus ou moins réussi à le lancer et à obtenir un effet. Après quelques nouveaux essais, que je vous demanderai d'effectuer pour la prochaine fois, je pense que vous serez tout à fait capable de le lancer correctement.
Cependant, sachez que ce qu’on vous demande, à la fin de l’année, est bien plus compliqué que cela. En fin de sixième, et surtout de septième année, vous devez être capable de lancer deux sortilèges coup sur coup, et de les faire tenir ensemble pendant au moins cinq minutes. Je vais vous montrer. »


Atmaja pointa sa baguette magique sur la mangue, dont elle avait brisé le sortilège après avoir fait la démonstration à ses étudiants.

« Impellodes !
Voici la première partie de la consigne. Occupons-nous de la seconde à présent. »

L’enseignante repointa sa baguette sur la mangue, qui tenait à présent en équilibre sur ses deux petits pieds, et prononça vigoureusement :

« Saltius ! »

Et, comme par magie, la mangue se mit à danser sur ses deux petits pieds. On n’aurait pas pu faire plus ridicule.

Le protocole s’afficha à nouveau au tableau.
Citation :
Sortilège du Chorusmé

Sortilège : Faire danser (un objet animé ou inanimé)
Formule magique : saltius
Etymologie : Salto, Saltare, Saltavi, Saltatus
trad: 1) danser

Qualités : moyenne - concentration - rigueur - fermeté
« Vous pouvez, comme vous le souhaitez, vous entraîner à l’Impellodes jusqu’à le maîtriser parfaitement, puis essayer de rajouter peu à peu le second sortilège - ou bien les étudier séparément, et ne les combiner que lorsque vous les maîtriserez tous les deux, tout dépend de votre manière de travailler et de votre affinité avec les sortilèges en question. Vous avez à présent jusqu’à la fin de l’heure pour vous entraîner. Je passerai dans les rangs si vous avez des questions ou des difficultés. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire-exister.forumactif.com
Adena H.
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: (rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1   Dim 22 Sep - 16:41

Suite aux nouvelles informations données par l'enseignante, les élèves s'étaient peu à peu tus, et l'excitation générale qui s'était emparée d'eux dans les premiers instants s'estompa. Le fait d'avoir remis, dans un cadre on ne peut plus scolaire, leur apprentissage les avait rendus plus sérieux. Ils étaient à présent en train de chercher la meilleure manière de réussir à combiner ces deux sortilèges. Ils n'y arriveraient bien sûr pas aujourd'hui : quand bien même ils réussiraient à assimiler en une demi-heure l'un des deux sortilèges qu'elle venait de leur apprendre, il leur serait clairement impossible de les maintenir tous les deux pendant au moins cinq minutes d'affilée.
Atmaja était consciente de la complexité de ce qu'elle leur demandait, et ce bien que ces techniques soient au programme de ses septième années. Elle était cependant heureuse que les sixième années se montrent tout aussi efficaces et concentrés, malgré le fait que leur examen pratique porte sur des sortilèges légèrement moins élaborés.

La fin de l'heure approcha dans le silence presque complet, si ce n'est quelques murmures (Atmaja n'était pas contre quelques paroles prononcées entre élèves pendant la partie pratique du cours, tant qu'ils l'écoutaient attentivement pendant la théorie.
Enfin, la cloche sonna et elle libéra ses étudiants en leur demandant de bien s'exercer pour la prochaine séance qu'ils auraient ensemble -et, pour les plus tête en l'air d'entre eux, qu'il ne leur restait plus beaucoup de temps avant de lui remettre le devoir qu'elle leur avait demandé pour aujourd'hui.

La classe se désemplit rapidement, chacun se tournant vers ses propres préoccupations. Atmaja Chatterjee fut la dernière à sortir de la salle de classe. Elle vérifia auparavant que rien n'avait été abimé ou détérioré, que tout était à sa place -bref, qu'aucun de ses élèves n'avait mis le bazar. Puis, satisafaite des conclusions de son petit tour, elle quitta la pièce, en direction de la Bibliothèque où elle souhaitait faire quelques recherches pour un travail qu'elle voulait faire soumettre à la Société des Enchanteurs, étant donné que son prochain cours ne serait que dans deux heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire-exister.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 

(rp) Sortilèges & Enchantements : cours n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Cours sur l'imparfait de l'indicatif
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Cours de Broderie d'Art à Marly le Roi (78)
» Formation Professionnelle en cours du soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecrire pour exister :: Réflexions personnelles :: Histoire :: Anciennes histoires&nouvelles publiées sur le forum L'extravagance des mots (fair mariann.)-