Bienvenue sur Epex
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (p.) balbutiements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adena H.
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: (p.) balbutiements   Dim 22 Sep - 17:31

<div align="left" style="border-left: 3px solid #A9A9A9; font-family: courier new; text-transform: uppercase; font-size: 16px; width: 450px; background-color: #DCDCDC; padding: 5px; box-shadow: 1px 0px 1px darkgrey;">id card : BALBUTIEMENTS - COMMENTAIRES</div><div style="font-size: 11px; font-family: helvetica;"><div align="justify" style="background-color: white; width:450px; height: 155px; overflow: auto; padding: 5px; border-left: 3px solid #A9A9A9; line-height: 10px; box-shadow: 1px 1px 1px darkgrey;"><img src="http://illiweb.com/fa/pbucket.gif" height="100px;" style="padding: 2px; border: 1px solid darkgrey; margin-right: 5px; float: left;" /> icon → (c) Sulky*
genre du texte → ce n'est pas tout à fait des poèmes, ou des versets; je considère cela plutôt comme des pensées, des bouts de phrases qui me sont venues en tête et que j'ai retranscrites sur papier, puis sur ordinateur.

Air & Clairvoyance sont deux petits textes que j'ai imaginé hier soir. Je ne savais pas bien quoi écrire, je me suis donc laissée emporter par mon imagination, laissant les mots venir à moi. Ce ne sont pas les textes dont je suis le plus fière, mais comme l'annonce le titre de cette partie, il s'agit de paroles prononcées de façon indistincte. Je débute, je teste, je vois de quoi je suis capable ou non. Ne me jugez pas trop sévèrement (l)</div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire-exister.forumactif.com
Adena H.
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: (p.) balbutiements   Dim 22 Sep - 17:32

Air.

Ciel azur où se perd l’immensité du regard.
Par delà les montagnes, ces géants désincarnés,
Il marche.
Une main en visière, l’autre relève son col
Le génie s’élance, s’arrête, prend son envol.
Et disparaît.

***



Clairvoyance.

La fausse gitane tend la main,
Un billet change de propriétaire.
Elle parle tout en faisant cliqueter ses bibelots.
Elle me raconte mon futur,
Une histoire complètement fantaisiste
Où je rencontrerais une belle jeune femme
Dont je tomberai amoureux.
Totalement romanesque.
Elle aurait alors des problèmes,
Un ancien amant venu la harceler peut-être,
Les cartes ne peuvent être plus précises sur ce point.
J’interviendrai. Ma belle ne m’en serait que plus attachée.
La vieille se tait.
Un nouveau billet change de main.
Elle reprend :
Nous nous achèterons une maison
Très grande,
Où nous élèverons paisiblement nos quatre enfants.
- Je n’en veux que deux.
Les deux autres ne seront pas les miens, alors.
Rattachés par le sang à mon aimée
Ils survivront à leurs parents dans une terrible tragédie.
- Et ensuite ?
- Ce sera dix euros.
Les talismans frétillent, le soleil fait briller le cristal.
J’aime cette atmosphère de mysticisme
Dans laquelle je peux me prélasser sans problèmes
Alors que ma vie n’a aucun intérêt.
Elle me raconte des histoires, m’offre une dédaigneuse attention ;
Sait que je lui suis bien trop attaché ;
Et me berce de languissants contes de fée.
Il est bien plus simple de rêver sa vie que de la construire.
Je paye.



La complainte du pendu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrire-exister.forumactif.com
 

(p.) balbutiements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecrire pour exister :: Réflexions personnelles :: Histoire :: Anciennes histoires&nouvelles publiées sur le forum L'extravagance des mots (fair mariann.)-